Publié le 31 Juillet 2013

lili 4

Bonjour à tous !

Je tiens tout d'abord à excuser mon silence depuis une semaine. A notre retour en France, nous avons été coupés du monde puisque pendant notre séjour : notre box internet a grillé au cours d'un orage. Donc, pas de téléphone ni d'internet. 

Mais finalement, cela a été bénéfique pour nous.

Ainsi, nous avons pu arriver calmement, nous reposer, ranger les valises, la Maison, le jardin et surtout apprivoiser notre petite princesse ! J'avais oublié comme il était bon de profiter de chaque instant !

Notre retour s'est fait bien entouré car Papou et des amis nous attendaient à l'aéroport de Lyon mercredi dernier. Lili-Rose s'est accrochée à moi dès le départ en avion pour ne plus vouloir me quitter jusqu'à notre arrivée à la Maison. En franchissant le portail avec nos amis, je lui ai dis que c'était la Maison. Son papa a ouvert la portière pour la retrouver et elle s'est littéralement jettée dans ses bras. Un très beau moment à voir. Comme si elle avait compris.

Bon, ensuite, est arrivé l'épisode de Merlin, notre bouvier bernois tout à sa joie de nous retrouver... Il est arrivé vers nous en courant ! Lili-Rose est presque monté sur la tête d'Alban en hurlant... Bien entendu, il faut se mettre à sa place. Merlin est un grosse peluche impressionnante ! 

L'épisode du chat n'a guère été mieux.

Quand aux poules, n'est parlons pas...

L'arrivée à la maison s'est faite en douceur. Lili-Rose a pris ses marques doucement entourée d'amour. L'amour de ses parents, de son grand-frère, de sa famille mais aussi des marlhiens qui l'ont accueillis tellement gentillement. Quand je dis à Alban que je pars juste faire une petite course, il ne me revoit qu'une heure plus tard. Et ben oui, on en rencontre du monde !!! 

Lili-Rose a deux attitudes pour le moment. Celle à la Maison et dans le jardin de la Maison : rieuse, joueuse, chanteuse... et celle à l'extérieur de la Maison : complètement fermé. Nous lui donnons du coup des noms : Melle - - (pour quand elle est au village et se ferme), Melle -+ (quand elle arrive à lâcher le pantalon de maman), Melle + - (quand elle commence à sourire) et Melle + + (ça c'est uniquement à la Maison pour l'instant et hors caméra et hors appareil photo). Mais je ne suis patiente et j'espère bientôt vous faire partager ce moment.

Dans tous ses déplacements, elle a un garde du corps auquel elle n'accorde guère d'importance mais qui est là, à distance. Il dort au pied de son lit mais part discrètement avant qu'elle ne se réveille. Je parle bien entendu de Merlin, notre toutou affectueux. Par tous les moyens, il l'accompagne. Pour la petite histoire, nous sommes allés chez le coiffeur car il semble que le coiffeur de l'orphelinat n'ait pas son diplôme... La fenêtre de la coiffeuse était entrouverte. Merlin est monté sur le rebord de la fenêtre, a poussé de son museau la fenêtre pour passer la tête et voir si nous y étions... Hier, un monsieur traînait dans les rues pour vendre je ne sais quelle bricole. Systématiquement, dès que nous passions devant en poussette, Merlin se mettait devait Lili-Rose. Je crois que Merlin a compris qu'il n'avait pas encore les faveurs de Lili-Rose mais cela ne semble pas le décourager. Courage Merlin ! Et demandes conseils à ton patron ! Il a galéré aussi un moment !

La relation avec son papa prend du temps, beaucoup de temps à mon avis mais je pense que cela est dû au fait que Lili-Rose n'ait entretenu aucune relation avec un homme depuis sa naissance. Avec les femmes, tout va bien mais dès qu'un homme veut l'approcher, c'est non de la tête systématiquement. La relation avec son père se fait doucement mais sûrement je pense. Il faut être patients.

Côté nourriture tout va bien mieux.

J'ai recommencé tout depuis le début. J'en suis maintenant aux petits pots de 8 mois très fluides mais avec quelques morceaux. J'alterne avec des petits plats faits Maison un jour sur deux pour l'habituer.

Lili-Rose a déjà pris 1 kilo puisqu'elle pèse 10,6 kilos ! Pas mal ! Ses joues se remplissent et je la trouve moins pâle qu'aux premiers jours.

Nous avons rendez-vous ce soir chez le médecin pour le check-up. Je pense qu'il y a du boulot !

J'ai l'impression d'avoir eu ma Lili-Rose nourrisson mais dans un corps d'enfant d'un an bien qu'elle ait 2 ans et demi. Nous reprenons beaucoup de choses du début : la nourriture, les jouets, l'éveil corporel, le language. Mais tout va très vite ! Elle dit maman, papa, dent (elle adore quand nous lui brossons les dents), miam (pour manger), tata ("caca" pour aller au pot - et oui, on commence tout de suite pour ne pas perdre de temps). Tous les autres mots sont désignés par l'index.

Je me suis rendue compte qu'elle ne savais pas danser, taper dans les mains, dessiner. Alors, les après-midi sont remplis d'ateliers en tout genre : on danse, on chante, on rit, on bouge, on dessine, on écrit (ça c'est pour Gaston !). On s'amuse !

Mes journées sont donc bien remplies et je m'éclate en tant que maman à la Maison. Lili-Rose fait des progrès impressionnants chaque jour qui passe. Elle s'épanouit.

Hier, elle a donné à manger aux poules pendant au moins 30 minutes en leur jettant du grain assise derrière la barrière en poussant des "Ho", des "Ha". Je m'étais éloigné pour m'occuper de mes fleurs et elle n'a rien dit toute souriante. Magnifique à voir !

Gaston est fou de joie d'avoir sa maman à la Maison et m'a même demandé si ce serait toujours comme ça : "Pas d'école et maman à la Maison !". Heu, là, je ne crois pas mon cher Gaston ! 

Les disputes entre frère et soeur sont monnaie courante mais je ne vois là que du positif : la famille s'est bien créée !

De mon côté, je pense vite retrouver mes fourneaux ! Cela me manque beaucoup et je commence ce week-end pour la fête de l'école puisque je dois réaliser cookies, cupcakes et autres douceurs ! J'ai failli embrasser mon robot en arrivant dans ma cuisine mais il y avait trop de monde le premier jour. J'ai eu peur de sembler ridicule ou bien de passer pour la maman qui craque...

Bon, et de votre côté, n'oubliez pas de m'envoyer les recettes de mon concours. Je n'ai reçu que 5 recettes à ce jour ! Je sais bien que ce sont les vacances mais il ne fait pas abuser !!! 

En tous cas, je souhaite tous vous remercier d'avoir suivi nos aventures. Vos messages m'ont bouleversée parfois, fait sourire d'autres fois mais m'ont réchauffé à chaque instant ! Merci ! Merci ! Merci ! Et grosses bizzz !!

lili 1

 

lili 2

 

lili 3

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2013

W1

Coucou !

Ca y est, le grand voyage est pour aujourd'hui !

Nous terminons les valises, profitons de dernières petites courses au METRO pour emporter quelques souvenirs de notre aventure vietnamienne et ça y est le départ est annoncé pour ce soir à 23 heures à l'aéroport de Ho Chi Minh, heure vietnamienne.

Nous devrions arriver demain mercredi à 8 h 55, heure française à l'aéroport de Lyon. 

Nous sommes excités par ce départ imminent et un peu tristes aussi de quitter le beau pays où sont nés nos enfants. 

Nous emportons dans nos valises plein de souvenirs que nous pourrons rappeler à Lilie-Rose et Gaston.

Gaston est insupportable depuis quelques jours.

Il a le mal du pays. Il nous dit que sa maison, ses jouets et son lit lui manquent. C'est bien normal et en même temps très rassurant pour nous. Ce matin, nous lui avons rappelé que nous partions le jour même. Il a sauté de joie et chantait dans l'appartement qu'il allait rentrer chez lui et voir sa maison et ses jouets. 

Au moment de préparer les valises, il nous a dit : "Et Lilie-Rose, papa-maman ? Elle vient avec nous ?". Bien entendu, gros bêta ! "Ah, j'ai eu peu papa-maman !".

Ouf ! Nous avons eu peur un instant !

Pour l'heure, nous logeons chez Fanny, Bruno et Kim pour libérer notre appartement. 

Je vous embrasse tous une dernière fois du Vietnam et vous envoie quelques photos de chez METRO. Je crois que je ne connais qu'un produit sur deux... 

Et vous ?

Interrogation écrite pour vous alors !

J'attends vos réponses !

Bizzz

W2

 

W3

 

W4

 

W5

 

W6

 

W7

 

W8

 

W9

 

W10

 

W11

 

W12

 

W13

 

W14

 

W15

 

W16

 

W17

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 22 Juillet 2013

s6

Bonjour,

Voici les dernières journées au Vietnam. 

En ce dimanche, nous sommes partis à Ho Chi Minh, histoire de faire un dernier petit tour dans la ville qui ne dort jamais.

Le RIVERSIDE met à la disposition des occupants un boat-taxi à peu près toutes les heures.

Nous partons à 9 h 30.

La traversée en bâteau est bien agréable et très calme. Nous sommes destabilisés par le contraste des maisons du bord de la rivière, majestueuses et magnifiques d'un côté qui tranchent avec les cabanes délabrées de l'autre côté. Ce contraste nous rappelle tristement à la réalité de la ville.

Nous sommes un peu mélancoliques pendant ce trajet. Le film de notre séjour nous revient à l'esprit car nous savons que nous partons mardi soir.

Reviendrons-nous ?

Ce sont nos enfants qui détiennent la réponse.

En tous cas, ce voyage est magique et se grave à jamais en nous comme un beau trésor qui nous a permis de connaître le bonheur absolu de devenir une famille.

Mes cheveux, que je n'ai pas eu le temps de sécher, sont tous gonflés et secs comme la paille qui dort au soleil de juillet. Je dois ressembler à un épouvantail ! Nous arrivons enfin en centre-ville. Une dizaine de minutes à pieds pour ralier le centre et nous voilà de nouveau dans ce bain de foule, de mobylette et de vélo tout en klaxon innoubliable. 

Nous en profitons pour faire quelques emplettes en nous rendant compte que désormais notre petite princesse Lilie-Rose nous accompagne alors que la dernière fois que nous étions venus, elle était encore à l'orphelinat et dans toutes nos pensées. Nous la sentons inquiète et elle observe tout sans rien dire pendant 2 heures avant de commencer à se détendre et à nous décrire tout en vietnamien (??!!!!).

Nous rentrons en bâteau en milieu d'après-midi bien fatigués par cette excursion.

Nous couchons les enfants pour la sieste mais nous les entendons pour la première fois glousser, rigoler ensemble et retrouvons Gaston dans le petit lit d'une Lilie-Rose toute rose de joie d'avoir son grand-frère avec elle. Gaston acourt de temps en temps pour nous faire un bilan précis :

"Et bah, Lilie-Rose, elle adore mes doudous, ça y est !!" 

"Et bah, nous on fait une toute petite sieste, papa et maman mais Lilie-Rose elle me parle et rigole !".

Nous les laissons faire tout à leur joie de vivre. Ils auront le temps de dormir ce soir !

Avant de partir au parc, nous les retrouvons même tous les deux dans la salle de bains en pleine séance de brossage de dents menée par Gaston !

L'apprentissage va aller bon train avec lui, je le sens !!!

Nous vous envoyons quelques photos de Lilie-Rose qui s'épanouit et découvre la vie.

Bonne journée !

s1

 

s2

 

s3

 

s4

 

s5

 

s7

 

s8

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2013

k4

Bonjour !

Comme je vous le disais hier, nous sommes bien à Riverside dans notre bel appartement avec vue sur la rivière Saïgon. 

Un samedi presque comme en France hier !

k3

D'abord, il faut remplir le réfrigérateur !

A 9 h 30, je suis partie au supermarché avec Fanny et Bruno en taxi car nous avons loupé la navette de 9 heures...

Un METRO à Ho Chi Minh ! Un supermarché de dingue ! Nous avons un peu peur en arrivant car nous n'avons pas la carte METRO (J'ai oublié de la demander à Nadine en partant !!!). il nous faut déposer nos sacs en consigne à l'entrée : très pratique pour payer en sortie... Il faut mettre son argent dans ses poches ! A l'entrée, peut-être grâce à nos têtes européennes, on ne nous demande pas de carte METRO.

Nous rentrons dans un hangar de tout et rien.

Je dis "tout et rien" parce que vous pouvez trouver tout ce dont vous rêvez chez METRO d'Ho Chi Minh !

Je pense que si Fanny n'en n'avait pas eu marre au bout d'une heure trente nous serions restés la journée là-bas avec bruno côté nourriture.

Mes yeux ne savent pas où aller ! Les fruits, les légumes. Houahou ! Je connais celui-là mais qu'est-ce que c'est que ça, et ça ?Comment ça se cuisine ça ? Houahou, le rayon poisson ou plutôt la poissonnerie ou non, le hangar à poissons. Des poissons partout, des trucs dont je ne connaissais même pas l'existence. Et les autres rayons, n'en parlons pas ! Il n'y a que le rayon des larves qui ne me tente pas trop... même si j'en aurais bien cuisiné à l'apéritif juste pour voir la tête de Manou et d'Alban...

Je passe de longues minutes à essayer de déchiffrer les étiquettes en vietnamien et me retrouve seule à un moment donné dans les rayons en me demandant ce que je vais acheter ! Par quoi commencer et puis je n'ai que 4 jours à prévoir alors que j'aurais voulu remplir 4 caddies et tester tout, tout et tout !

Donc, on se ressaisit, on réfléchit vite et bien et on se lance !

Ce soir, ce sera poisson au four avec une ratatouille vietnamienne !

Jolie expédition !

Ma petite famille m'attend au bord de la piscine. Trop mignon !

On prend le rythme : faire le déjeuner (pâtes à la bolognaise maison), coucher les enfants pour la sieste, préparer la ratatouille du soir pendant ce temps, vider les poissons, les écailler, les laver, les préparer.

Et c'est l'heure d'aller au Parc !

Alban et Manou se sont vengés de la matinée et me laissent avec les enfants pour aller faire du sport à la salle de gym pendant que je pars avec les enfants au Parc du RIVERSIDE.

k8

Gaston court partout et s'éclate pendant que Lilie-Rose prend ses marques plus doucement avec toute la délicatesse d'une petite fille. Elle préfère la balançoire et son grand frère n'est jamais loin pour jouer avec elle.

k1

 

k2

 

K7

On repart à l'appartement ! Comme nous répète Gaston à longueur de journée : "ce n'est pas la Maison ici, c'est l'hôtel. La Maison c'est en France avec ma chambre et mes jouets !!!!".

k5

Une photo de Alban et de sa princesse en passant pour vous montrer comme ils s'entendent bien désormais et on prépare vite le repas du soir parce que ce soir, nous recevons ! Les copains viennent dîner à la Maison. Bruno apporte l'entrée et on la boit cette bouteille de champagne parce qu'on la mérite bien maintenant ! Elle a fait un long chemin dans notre valise depuis Marlhes et on va se la boire ! Pan !

Et comme disent Bruno et Fanny : On est bien heureux ce soir avec le rosé français : Pouet-Pouet !

k6

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2013

ho chi minh

Bonjour !

Ca y est ! Nous voici revenus à Ho Chi Minh !

Nous sommes partis à 8 h 30 de Phan Thiet et nous n'avons pas pu mettre moins de 6 heures pour arriver à Ho Chi Minh.

Un petit pincement au coeur tout de même en quittant ce resort où nous avons bien profité de la mer, du soleil, des piscines et du SPA.  C'est un peu bizarre de quitter ce lieu où nous avons fait connaissance avec notre fille, Lilie-Rose, et où nous ne reviendrons sans aucun doute jamais de notre plein-gré. Ce sont nos enfants qui peuvent nous demander d'y retourner désormais.

Un voyage très animé aussi bien dans le mini-bus que dehors. Les routes ne sont pas très bonnes et le mini-bus roule très lentement (60 à 70 km/h et moins de 50 km/h dans les villages que nous traversons. A l'intérieur, les enfants se sont relayés en pleurs et cris. Ce qui est bien normal puisque nous les changeons à nouveau de lieu. Les conducteurs sont un peu fous sur les routes : on roule à droite, à gauche, on invente une nouvelle voie de droite sur le bas côté, on double juste devant une autre voiture... Que d'animations pour les yeux ! En même temps, cela occupe ! Nous avons même vu une oie sur la route ! Oui, une oie ! Je ne sais pas encore si elle a voulu se suicider ou bien si elle voulait absolument qu'on l'adopte mais elle était là au milieu de la route, les ailes déployées. Nous avons fermé les yeux puis en les rouvrant et en nous renournant, nous nous sommes aperçus qu'elle était toujours vivante. Ouf !!

A l'entrée de Ho Chi Minh, un magnifique et gigantesque bouchon autoroutier nous attendait pendant plus d'une heure, nous rappelant un peu Paris mais en plus fou ! Ici, c'est à celui qui va le plus pousser l'autre pour faire passer sa voiture. C'est à celui qui va créer une nouvelle route sur la droite ou la gauche le plus vite possible pour doubler tout le monde et se rabattre très vite ! Et bien entendu, entre temps, vous voyez des vietnamiens qui essaient de traverser ces routes ! Je pense que je ne serais pas capable de conduire dans de telles conditions (ou bien avec un tank peut-être !). Tout cela dans un joyeux tintamarre de klaxons et dans la pollution des pots d'échappements.

Nous avons vite appelé notre chauffeur Jean-Claude.

PARCE QUE !

Jean-Claude, on ne pouvait pas trop lui parler parce qu'il ne parlait pas anglais et encore moins français. Alors, pour nous occuper, nous avons inventé une vie à Jean-Claude...

Les vietnamiens parlent très forts et très vite au téléphone. Du coup, nous en déduisons souvent que Jean-Claude est en colère par ce que nos enfants font beaucoup de bruits et parce que nous sommes pénibles à lui faire faire plein de détours dans Ho Chi Minh...

Nous avions rendez-vous à notre ancien hôtel avec l'assistante de Madame Tuyet pour récupérer les billets nous permettant de récupérer les passeports de nos enfants respectifs : Lilie-Rose et Kim, le fils de Fanny et Bruno.

Nous partons ensuite au bureau de l'immigration pour récupérer les passeports sous le regard plein de repproches de Jean-Claude.

Les papas, Alban et Bruno, partent vite tels les héros de Pékin Express avec une mission : récupérer les passeports.

Ils reviennent quelques minutes plus tard avec les fameux passeports sous les applaudissements des mamans et les yeux médusés des enfants... Kim et Lilie-Rose peuvent quitter le Vietnam !

Direction l'Ambassade de France pour apposer le Visa : deuxième mission Pékin Express.

Nous ouvrons la porte du mini-bus en décomptant : Allez !!! Allez !!!

Malheureusement, les papas ont échoué !

Ils reviennent bredouilles !

Cafouillage de l'administration française, week-end qui s'annonce, pas assez de courbettes de la part des papas (pourtant Bruno a bien dit à la dame de l'Ambassade qu'elle avait une nouvelle coupe de cheveux et que cela lui allait bien !) ? ... Non, pas du tout ! Apparemment, l'effectif n'étant pas assez important, il leur est impossible d'imprimer les visas (pourtant accordés). Merci de revenir lundi à 14 heures... 

Ok.

Nous indiquons à Jean-Claude notre nouvelle destination : l'appart-hôtel Riverside dans le quartier 2.

Au bout de 10 minutes, les téléphones des papas sonnent. C'est l'Ambassade de France.

Finalement, ils peuvent apposer les visas. Nous pouvons revenir. La patience de Jean-Claude étant mise à rude épreuve, nous préférons revenir plus tard à l'Ambassade. Rendez-vous est pris pour lundi à 8 h 45 (enfin, pour les papas...).

Jean-Claude nous amène devant un grand hôtel.

Euh...

C'est pas celui-là, Jean-Claude...

Nous repartons dans un très joli quartier qui fait penser à un quartier un peu bohème. Un village dans la ville. Les rues sont plus étroites. Il y a moins de voitures, de vélos et de mobylettes. Tout est accueillant. Au milieu des cabanes et boutiques, de jolies et imposantes maisons font penser que c'est un quartier aisé. Nous arrivons devant l'école internationale de Ho Chi Minh et rentrons ensuite dans le RIVERSIDE. La propriété est entièrement close et des gardes se tiennent à l'entrée. Plusieurs immeubles très jolis nous font face. Un joli jardin fleuri, un terrain de tennis, une belle piscine, des jeux pour enfants, un parc pour promener les chiens, un salon de thé, une épicerie, un restaurant, un bar, une salle de gym...

En gros, tout ce qu'il faut pour se sentir comme à la Maison. Tout ce dont nous avions besoin ! Merci Bruno et Fanny de nous avoir déniché ce bon plan dont je vous reparlerais à mon retour en France car c'est vraiment bien pour les adoptants.

Nous nous installons dans nos appartements respectifs. 

Nous sommes dans un spacieux appartement avec 2 chambres, 2 salles de bains (ainsi Manou a son indépendance), une cuisine et un grand salon. Nous demandons un lit bébé pour Lilie-Rose et il nous est amené dans la demie-heure. Nous nous installons et partons à la découverte du Riverside en commençant par nous désaltérer à la terrasse du bar qui se trouve en bordure de la rivière Saïgon. 

Le lieu est tellement paisible et relaxant.

Nous restons plus d'une heure et demie à regarder les bâteaux passer avec les enfants en sirrotant notre boisson.

Je me suis dit que si j'avais connu cet endroit avant, je ne serais pas allée à Phan Thiet pour perturber les enfants avec 2 jours de voyage puisqu'à Riverside on a vraiment tout ainsi que la quiétude tout en restant près du centre-ville qui est à 15 minutes en taxi. Lilie-Rose semble plus sereine ce soir-là. La transformation continue d'opérer. Elle alterne les bras de papa, de Manou, de maman et même de Fanny qui nous a rejoint avec Bruno et Kim pour le dîner. Nous passons une déicieuse soirée en terrasse en arrosant nos plats de rosé bien mérité et en nous donnant rendez-vous le lendemain pour aller faire les courses.

Demain, nous reprenons une vie de famille avec des repas à gérer, un appartement à tenir ! La vraie vie quoi ! Et une excellente transition avant que Lilie-Rose affronte celle qui l'attend en France !

En parlant de Lilie-Rose, elle a mangé son premier plat préparé avec des petits morceaux de légumes et de poissons. Les quantités restent minimes mais nous voyons bien qu'elle aime manger même si elle est vite calée. Une jolie avancée !

Bonne journée !

A demain avec le plein de photos d'ici !

Bizzz

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2013

Bonjour,

je n'avais pas réussi hier à publier des photos de notre dernière journée.

En voici quelques unes...

Bonne journée et en route pour Ho Chi Minh !

L1

Le jardin du Romana Resort avec le plan d'eau plein de poisson que vous pouvez "pêcher" à l'aide d'un filet de pêcheur avant de les relâcher bien entendu...

L2

Gaston fait son premier massage des pieds ! Pour une fois, comme il semble calme !!! Il a l'air d'apprécier !!

L5

La piscine pour enfant vu de la salle du petit déjeuner !

L6

Vu plongeante de la terrasse de l'hôtel pour le déjeuner ou le dîner : on aperçoit la piscine pour enfants, la grande piscine, la jaccuzi et la mer à quelques mètres. Tout s'implement magnifique !

L7

Manou en train de donner à manger à Lilie-Rose ! Un ange passe... Elle a réussi ! Bravo Manou !

L8

Le SPA vu de l'extérieur. La vue est plongeante vers la mer : un vrai havre de paix !

L9

Les jarres de l'hôtel sont remplies d'eau et décorées avec les fleurs du jardin. Quelles jolies réalisations !

A demain pour d'autres photos !

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2013

L3

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien !

Ici, à Phan Thiet, à l’hôtel Romana, nous profitons de dernières heures de soleil, de piscine, de farniente car nous savons que nous partons demain matin pour Ho Chi Minh pour récupérer les papiers de Lilie-Rose et de Kim, le petit garçon adopté par Fanny et Bruno.

Gaston est en pleine forme (vous me direz : cela ne change pas trop !!!). Il est tout bronzé et toujours plein de vie. Aujourd’hui, Alban l’a emmené faire un massage au SPA : un massage des pieds pour les enfants. Il était tout content et contrairement à son tempérament plutôt énergique, il n’a pas bronché pendant les 30 minutes de massage. Il semblait plutôt heureux !!! Je pense qu’il y a pris goût le bougre !!!

Le SPA est magnifique avec une vue à tomber de la plage et de la mer. Les vietnamiennes sont tellement gentilles et embellissent toutes les vasques avec des fleurs ramassées dans le jardin.

Le jardin de l’hôtel est également très beau et très bien entretenu. Il faudra que je fasse quelques recherches sur internet de toutes ces magnifiques fleurs qui colorent les chemins de pierre. Au centre du jardin, un plan d’eau avec plein de poisson apaise beaucoup. C’est par ici que nous avons habitué Lilie-Rose à la poussette. Au début très réticente, elle a vite compris son intérêt… Ainsi, nous pourrons la mettre facilement dedans.

C’est une Lilie-Rose complètement changée que nous allons emmener avec nous à Ho Chi Minh. Elle est plus souriante, plus détendue.

Nous avons toujours des difficultés avec la nourriture. Elle mange les bouillies que je lui prépare. Un peu plus chaque jour… J’ai hâte de l’emmener voir le médecin de Marlhes afin qu’il l’examine. Nous l’avons pesé hier soir dans la salle de gym de l’hôtel et elle ne pèse que 9,5 malheureux kilos. Je me suis empressée de vérifier le carnet de santé de Gaston et malheureusement, elle est sous toutes les courbes : une toute petite princesse toute maigrichonne.

Hier soir, j’ai essayé de lui donner un petit plat de bébé un peu plus consistant. Elle a tout mangé pour mon plus grand plaisir et le sien semblait-il mais malheureusement elle a tout vomi quelques minutes après. Nous changeons donc de tactiques et lui faisons de petites portions. Je dose à peu près jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus mais garde la nourriture et, oh miracle, elle a gardé son petit déjeuner et son déjeuner. C’est très difficile de naviguer à vue sans les conseils d’un médecin compétent.

Je la guette depuis quelques jours pour la selle et aujourd’hui, je l’ai emmené vite sur le WC au bon moment. Elle avait plutôt l’air satisfait d’elle. J’en déduis que la propreté devrait se faire rapidement puisqu’elle semble gênée par sa couche et me montre quand elle est allée à la selle.

Lilie-Rose commence à connaître des mots en français et c’est très joli à voir. Elle m’appelle « Mammmm ». J’adore !

Lorsque je lui demande de mettre ses chaussures, elle se précipite vers la porte d’entrée et me les tend puis me montre la porte pour sortir.

Pour le petit déjeuner, je lui ai donné deux yaourts dans la salle du restaurant en lui demandant d’en apporter un sur la table. Elle en a déposé un près de Gaston qui était ravi de cette gentillesse. Elle est ensuite allée m’attendre sagement à table. Magnifique ! Je n’avais plus mon petit greffon collé à ma jambe !!!

Elle a même accepté que Manou lui donne quelques cuillères de son yaourt !

Nous avons ensuite profité de la piscine avec Gaston et Lilie-Rose a bien voulu venir nous rejoindre en rigolant un peu (mais pas trop parce que l’eau, ce n’est pas trop son truc pour l’instant…).

Et le plus joli miracle de la journée a été lorsqu’elle a rigolé avec son papa dans ses bras !

C’est la fête aujourd’hui !

Je sens que nous allons bientôt pouvoir l’ouvrir cette bonne bouteille de champagne qui nous attend sagement dans notre valise… Nous attendons le bon moment… Celui où nous serons une vraie famille !

Bonne journée à tous !

P.S. : Nous avons du mal à nous connecter ici, c'est la raison pour laquelle nous ne vous faisons passer que quelques photos et qu'hier, je n'ai pu vous donner de nouvelles ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 16 Juillet 2013

E5

Bonjour !

Nous avons eu une belle nouvelle ce matin puisque les visas de nos enfants respectifs ont été accordés par l'Ambassade de France à Ho Chi Minh !

Nous sommes fous de joie !

Cela veut dire que nous allons bientôt pouvoir rentrer en France comme nous l'avions prévu le mercredi 24 juillet !!!

Pour l'heure, il nous faut envisager de repartir en Ville pour récupérer les passeports des enfants qui seront prêts à partir du 18 juillet.

Bruno et Fanny, le couple qui a adopté Kim âgé de 18 mois, ont trouvé deux appartements dans un hôtel à Hi Chi Minh. Nous avons donc réservé les deux appartements à compter de vendredi 19 juillet après-midi : http://www.riverside-apartments.com/.

Ils se sont réservé un appartement de 50 m2 avec une chambre, salle de bains, salon, salle à manger et cuisine.

Pour notre part, nous logerons dans un appartement de 90 M2 environ avec 2 chambres (une pour nous avec les enfants et une pour Manou), 2 salles de bains, un séjour, salon et une cuisine. 

Nous allons pouvoir recréer l'ambiance de la maison juste avant notre retour pour habituer Lilie-Rose.

Ho Chi Minh est à 20 minutes en bâteau de notre appartement pour pouvoir faire les courses et nos petits achats. Dans l'hôtel, il y a une piscine pour Gaston, des aires de jeux pour les enfants, un grand jardin. 

Je pense que nous serons bien. Je vais enfin pouvoir retoucher à des instruments de cuisine... Le bonheur !

Nous profitons à fond de nos derniers jours de "vacances" à la mer avec les enfants ! Alban a pu profiter d'un massage vietnamien pour se détendre suite au rejet de Lilie-Rose... Du coup, je vais y aller ce soir aussi pendant une heure. Ce sera l'occasion pour Lilie-Rose de rester seule avec son frère et son papa... Peut-être que le charme va enfin opérer !

En attendant, nous vous laissons car l'appel de la mer, cela ne se refuse pas ! Nous avons beaucoup de chance avec le temps car depuis que nous sommes arrivés à Phan Thiet la pluie fait rage la nuit. Finalement, c'est la meilleure période pour venir ici : il fait chaud, certes, mais en bord de mer, l'air marin nous rafraîchit et avec la pluie qui tombe la nuit il fait plus frais ! Nous appréhendons un peu le retour à Ho Chi Minh ! D'où la bonne idée des appartements en bordure du fleuve pour avoir la fraîcheur de l'eau !

Je n'avais pas dit que j'allais à la mer en famille moi ???

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2013

E4

Bonjour,

Nos journées sont désormais bien rythmées par la vie des enfants.

Lilie-Rose semble trouver ses marques et s'habituer à cette famille hors du commun.

Je dis "hors du commun" car dès que nous allons à la plage, à la piscine ou déjeuner tout simplement les regards sont pressants mais toujours bienveillants ! Souvent, on nous demande si Gaston est vietnamien et lorsque nous répondons par l'affirmative, les personnes s'empressent de parler à Gaston en vietnamien. Il nous regarde alors les yeux ronds en nous disant "mais je parle pas comme eux, moi !". Les vietnamiens sont vraiment bienveillants et d'une gentillesse infinie avec nous. 

Lilie-Rose dort toute la nuit paisiblement : 12 heures d'affilé ! c'est parfait pour nous et cela nous change de notre Gaston au sommeil léger et court. Elle ne se réveille même pas en pleurs la nuit ! Le bonheur !

Elle ne veut plus de biberon et accepte les bouillies du jour (enfin, les mixtures préparées par maman...). Nous pensons qu'elle a un tout petit appétit. En insistant un peu, nous arrivons à la faire manger 4 repas par  jour. Un yaourt (Oui ! Ceux que nous piquons au petit déjeuner !) et une compote le matin ; une bouillie et un yaourt le midi ; une compote avec un biscuit mixé au goûter et une bouilie avec une compote ou un yaourt le soir. Nous sommes assez satisfaits même si elle nous semble bien petite et maigrichonne. Mais, nous rattraperons tout cela en France après un bon rendez-vous chez le médecin. Nous passerons ensuite aux choses sérieures : reprendre une alimentation seine et équilibrée depuis le début. Maman a plein d'idées recettes en réserve...

Côté sieste, nous ne l'embêtons pas trop car elle semble heureuse de découvrir la vie au grand air avec nous et plutôt reposée maintenant.

Nous l'installons dans son petit lit à bascule vers 11 heures pour une sieste de 3/4 d'heure. Nous ne la recouchons ensuite que le soir vers 20 heures pour toute la nuit.

 E3

Nous avons commencé à lui montrer comment se servir d'un crayon. Tout comme Gaston, Lilie-Rose semble être une véritable éponge. Elle regarde, écoute et reproduit ensuite nos gestes avec précision. Elle nous a donc fait son premier "coloriage" ("gribouillage" comme dit Gaston). Nous avons ensuite collé des gommettes et elle a adoré. Même chose : elle a vite compris et reproduit nos gestes. Nous restons tout de même inquiets pour la rentrée de septembre où elle doit aller à la Maternelle. Lilie-Rose ressemble plus à un bébé qu'à une petite fille pour l'instant.

Nous la faisons beaucoup marcher et elle aime ça. Lilie-Rose marche comme un bébé qui vient d'apprendre à marcher : les pieds de côté et les jambres écartées avec une démarche peu assurée. Nous avons déjà vu des progrès depuis plusieurs jours en la faisant marcher régulièrement.

Mademoiselle a très peur de l'eau. Nous y allons donc doucement et profitons qu'elle soit à la sieste pour tous nous précipiter dans l'eau de la piscine avec Manou. C'est Gaston qui donne souvent le top départ : "Papa, maman ! Lilie-Rose dort !!!".

Nous allons à la plage vers 16 heures, quand le soleil décline (il fait nuit à 18 heures). Pendant que Gaston court partout et s'éclate, notre Lilie-Rose s'accroche à maman de toutes ses forces et miaule comme un petit chat apeuré. Mais un peu moins chaque jour...

Elle s'habitue à Gaston et à Manou mais ne veut toujours pas que papa l'approche. Des hurlements retentissent lorsqu'il la prend dans ses bras ou la change !

Pourtant, hier soir, nous avons assisté à un petit miracle. J'ai demandé à Lilie-Rose d'apporter un jouet à Gaston et elle l'a fait facilement et avec plaisir. A la troisième tentative, je lui ai demandé d'apporter le jouet à "papa". Elle m'a regardé et lui a apporté ! Quelle victoire et quel plaisir pour Alban ! (Je crois bien qu'il en aurait pleuré...). Ensuite, nous avons joué à se faire des bisous sur la joue. Lilie-Rose se penche vers moi pour me faire un bisou, touche ma joue avec sa bouche mais ne sait pas encore émettre de son avec sa petite bouche. Je lui ai ensuite demandé d'en faire un à Gaston. Ce qu'elle a fait sans problème. Puis deux, puis trois. Je lui ai demandé d'en faire un à papa... Et elle l'a fait !!!! Quel joli cadeau pour son papa !

Et comme nous étions le 14 juillet hier soir, il y a eu un feu d'artifice de nouveautés :

Pour le dîner, nous avons retrouvé nos copains adoptants avec leur petit Kim, Manou était avec nous également. Gaston a commencé à vouloir jouer avec Kim et Lilie-Rose pendant que nous prenions l'apéritif au bar. Les enfants se sont détendus et ont commencé à rigoler ensemble. Et puis, c'était la fête dans le restaurant puisque les trois enfants criaient, jouaient, couraient de partout. Nous les avons laissé faire l'air sans doute ébahi et les yeux un peu embués par l'émotion. Merci Gaston ! Lilie-Rose s'est ensuite précipitée dans mes bras en riant aux éclats puis dans ceux de Manou. Alban ? Non, il ne faut pas exagérer... Un miracle à la fois...

Demain peut-être ???? J'espère !

Bizzzz

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2013

E2

Le voici !

Un éclat de rire dans son lit que nous avons obtenu avec Gaston.

Cela n'a pas de prix !

Ce sourire transforme son visage et nous encourage à continuer...

Bon dimanche !!!

E1

Timide tout d'abord...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0