Quiche aux endives, à la tomate, au lard et au parmesan

Publié le 5 Mars 2013

quiche endive

Profitons d'un beau produit de saison : l'endive !

C'est la salade des paresseuses car nous n'avons qu'à retirer les quelques feuilles abîmées avant de cuisiner cette salade crue ou bien cuite.

 

Ce sera une recette cuite aujourd'hui qui a fait l'unanimité à la maison car l'endive du moment reste très douce et non pas amère comme souvent elle peut l'être.

 

Pour cette recette, j'ai utilisé mon Coulis de tomates au thym préparé cet été (il en reste quelques pots dans le grand vaisselier de la salle à manger.

J'ai toujours un gros morceau de parmesan au réfrigérateur que je n'ai plus qu'à râper quand j'en ai besoin pour l'élaboration d'une recette. Cela évite d'acheter les sachets de parmesan râpé de grande surface qui sont souvent élaborés avec les croûtes de parmesan, nettement moins goûteux. J'achète mon parmesan chez mon fromager. Cela représente souvent un coût élevé à l'achat mais n'oubliez pas qu'il se conserve de longs mois au réfrigérateur.

 

Bonne journée à vous tous qui êtes de plus en plus nombreux à me lire, j'en suis toute heureuse !

 

A demain !

 

 

Pour 6/8 personnes

 

Ingrédients :

 

Pâte au parmesan

  • 200 g. de farine
  • 120 g. de beurre doux
  • 40 g. de parmesan fraîchement râpé
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf

Appareil de la quiche :

 

  • 3 endives
  • 1 gros oignon ou 2 petits
  • 100 g. de coulis de tomates
  • 100 g. de lardons nature
  • 30 cl de crème épaisse entière
  • 10 cl de lait
  • 3 oeufs
  • 20 g. de beurre
  • sel
  • poivre du moulin

 

Préparation :

 

 

  •  Dans un robot ou à la main, mélanger la farine, le beurre coupé en morceaux, le sel, la parmesan râpé ainsi que l'oeuf.
  • Former une boule.
  • Fimer la boule de pâte de film étirable.
  • Réfrigérer la boule pendant 1 heure.
  • Oter les feuilles âbimées des endives. Retirer l'extrémité terreuse et les couper en 2 dans le sens de la longueur. Réserver.
  • Eplucher l'oignon et l'émincer finement. Réserver.
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Faire fondre le beurre dans une grande poêle et déposer les endives délicatement ainsi que les oignons émincés.
  • Laisser cuire pendant 15 minutes en remuant de temps en temps très doucement pour ne pas abîmer les endives.
  • Ajouter les lardons et laisser cuire encore 5 minutes en remuant.
  • Pendant ce temps, fouetter les oeufs dans un grand bol.
  • Ajouter la crème épaisse puis le lait. Saler et poivrer.
  • Déposer une feuille de papier cuisson au fond d'un moule à tarte.
  • Etaler la pâte au parmesan et en garnir le moule à tarte.
  • Piquer la pâte à l'aide d'une fouchette.
  • Etaler le coulis de tomates sur le fond de tarte.
  • Couvrir le coulis de tomates avec le mélange d'endives, de lardons et d'oignons.
  • Verser la crème aux oeufs sur les endives.
  • Enfourner pendant 40 minutes.
  • Laisser tiédir 10 minutes avant de servir.

 

Quiche à l'endive

 

 

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #Entrée chaude

Repost 0
Commenter cet article

Sabrina 06/03/2013 21:13

Une idée originale qui change de la quiche traditionnelle !
Belle soirée à toi.

Maison Joséphine 07/03/2013 12:05



Merci beaucoup, c'est très gentil de ta part. Belle journée !



A table les garçons 06/03/2013 14:49

Miam des endives :)

Maison Joséphine 07/03/2013 12:04



Oui, ça change en attendant les belles salades du printemps !



Culinaire Amoula 06/03/2013 00:08

Hum comme je les aime!! Bises..

Maison Joséphine 06/03/2013 07:56



Bonne journée !



Mely 05/03/2013 19:44

Avec des endives, je ne suis pas sûre d'aimer, mais je reconnais que c'est une belle quiche, elle fait très "nord" ^^
Bonne soirée !

Maison Joséphine 06/03/2013 07:55



Il faut que tu essaies car même mon fils a adoré. L'endive n'est pas du tout amère et avec la tomate et les petits lardons, c'est délicieux !



mes inspirations culinaires 05/03/2013 15:40

une delicieuse tarte salee aux endives j'adooore les tartes et quiches et vivement le printemps :)
bizzz ma belle

Maison Joséphine 06/03/2013 07:54



Il arrive, il arrive !