Publié le 31 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 30 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 30 Décembre 2012

Rôti de porc cocotte , sauce à la tomates et semoule

Un plat goûteux et facile à réaliser pour une dégustation en famille !

Un bon rôti de porc aux petits légumes, sauce à la tomates et semoule fine.

Bon dimanche à tous !

 

rôti de porc-copie-3

 

Pour 6 personnes

 

Ingrédients :

 

  • 1 kg de rôti de porc
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
  • 20 cl de vn blanc
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olives
  • sel
  • poivre du moulin
  • 250 g. de semoule fine
  • 1 cuillère à soupe d'huile de pépins de raisins

 

Préparation :

 

  • Saler et poivrer le rôti de porc. Réserver.
  • Peler l'oignon et l'émincer finement. Réserver.
  • Peler les carottes, les laver, les sécher et les couper en rondelles. Réserver.
  • Verser le concentré de tomates dans un bol et le délayer avec le vin blanc. Réserver.
  • Dans une cocotte, verser l'huile d'olives et chauffier à feu modéré.
  • Faire revenir le rôti de porc sur toutes les faces. Le retirer de la cocotte.
  • Ajouter l'oignon émincé et les rondelles de carottes.
  • Faire revenir pendant 5 minutes en remuant.
  • Déposer le rôti de porc sur le lit de légumes et l'arroser du mélange vin blanc / concentré de tomates.
  • Ajouter 20 cl d'eau.
  • Couvrir et laisser cuire pendant 1 h 30 sur feu doux.
  • Au bout d'1 h 30, arrêter le feu.
  • Faire bouillir de l'eau et la verser sur la semoule fine dans un grand saladier.
  • Laisser la semoule gonfler. 
  • Verser une cuillère à soupe d'huile de pépins de raisins en égrénant la semoule à la fourchette. Saler et poivrer.
  • Retirer le rôti de porc de la cocotte et le trancher finement.
  • Rectifier l'assaisonnement de la sauce aux légumes.
  • Servir à l'assiette une tranche de rôti de porc, de la semoule et quelques cuillèrées de la sauce aux légumes.
  • Bonne appétit !

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #Plat de résistance

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 25 Décembre 2012

confiture de kiwi

Ma copine Sarah avait trop de kiwis dans son panier de la semaine. Elle m'en a donné un joli panier. Voici donc une confiture de kiwis toute simple qui peut se garder pendant de longs mois. 

Un joli cadeau à offrir et que je vous offre pour ce jour de Noël !

 

Pour 2 petits pots de confiture


 

Ingrédients :

 

  • 10 kiwis
  • le jus d'un 1/2 citron
  • sucre en poudre (environ 250 g. suivant le poids de la chair de kiwis)

 

Préparation :

 

  • Eplucher les kiwis.
  • Peser les kiwis et préparer dans un bol la moitié du poids de cette chair de kiwis (250 g. de sucre pour 500 g. de chair de kiwis).
  • Couper les kiwis en morceaux et les déposer dans une casserole.
  • Ajouter le sucre et le jus de citron.
  • Filmer ce mélange et le laisser ainsi pendant une nuit.
  • Le lendemain, faire chauffer la casserole à feu moyen pendant 30 minutes en remuant régulièrement.
  • Retirer la casserole du feu.
  • Mixer la confiture obtenue. Réserver.
  • Ebouillanter des pots de confiture vides.
  • Verser la confiture de kiwis dans les pots de confiture.
  • Retourner les pots sur un torchon propre et les laisser refroidir complètement.
  • Retourner les pots. 
  • Etiqueter les pots.
  • Les ranger ou les offrir !


Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #Confiture et coulis

Repost 0

Publié le 24 Décembre 2012

Gaston attend avec impatience l'arrivée du Père Noël comme tous les enfants du monde mais il attend aussi son plus beau cadeau : sa petite soeur !

Alors, Père Noël, n'oublies pas notre petite princesse et permets-nous d'aller vite la rencontrer...

L'attente pour aller chercher notre fille Lilie-Rose au Vietnam est longue et très dure à vivre pour nous parents mais elle l'est également pour notre petit garçon que nous avons mis au courant dès le début. Nous avons toujours souhaité partager avec lui les moments importants de notre vie. L'arrivée de sa petite soeur va en être un magnifique... Et il vit cette attente à sa façon, avec ses mots et ses émotions. Je ne voulais pas oublier ces moments en les écrivant et ne les partagant avec vous. 

 

Le soir même de notre apparentement à notre Lilie-Rose nous avons annoncé à Gaston qu'il avait une grande soeur. Je me souviens très bien que Gaston sortait du bain lorsqu'Alban est arrivé de sa journée de travail. Il s'est précipité vers nous dans la salle de bains et a dit à Gaston que nous avions quelque chose de très très important à lui dire. Gaston était tout ouïe !

A l'annonce de son nouveau statut de grand-frère, Gaston nous a interpellé : "Et elle est comme moi ? Elle a la même couleur de peau que moi ?".

Bien sûr, lui avons-nous répondu.

D'autres questions ont alors fusées auxquelles nous avons répondu par l'affirmative : "Elle a les yeux marron comme moi ? Elle a les cheveux noirs comme moi ? Elle a les yeux comme moi ?" Et tout à coup, il s'est écrit : "Ouaih, c'est ma tite soeur à moi !".

 

Son premier jour d'école après cette annonce a été pour moi très touchant. Le départ pour l'école est toujours électrique car il ne faut rien oublier. Faire vite. Toujours se presser et presser Gaston. "On y va Gaston !". "Attends, maman, j'ai oublié quelque chose !" m'a t-il dit en remontant les escaliers.

Muni du livre de son adoption, Gaston voulait partir pour l'école avec. Ce qui n'était pas du tout mon choix.

Pourquoi partir à l'école avec ce petit livre ?

Gaston m'a répondu posément en ouvrant son livre au jour de son adoption où on voit une photo de sa chambre à l'orphelinat : "Mais maman, c'est pour montrer à l'école ! Tu vois, Lilie-Rose, elle est là au Bietnam !".

Ok, a été la seule chose que j'ai pu dire à mon petit homme tellement l'émotion m'avait submergée.

 

"Maman ? On a le droit de taper les topains à l'école ?". Bien sûr que non, Gaston.

"Et si on me tape, je peux taper, maman ?" Et non, Gaston, ce n'est pas bien.

"Mais, maman, si on tape ma soeur, Lilie-Rose, j'ai le droit de taper, hein ?".

 

"Maman ?". Oui. "Il faut que tu achètes des jouets pour Lilie-Rose ! Des jouets rose, des poupées, des dinettes. Parce que Lilie-Rose c'est une fille et que les filles elles aiment le rose !"

 

"Maman ?". Oui. "Il faut penser à acheter un pyjama à Lilie-Rose mais un pyjama rose !".

 

"Maman ?" Oui. "Il faut acheter des chaussures à Lilie-Rose parce que elle a pas de chaussures Lilie-Rose !"

 

"Maman, faut pas pleurer, t'as mal !". Non, je suis un peu triste parce que je voudrais aller chercher Lilie tout de suite.

"Dis donc, maman !!! C'est Lilie-Rose. Pas Lilie ! Dis donc !"

 

"Maman ?". Oui.

"Lilie-Rose, elle va dormir avec moi après parce qu'elle connaît pas le noir et qu'elle va avoir peur du noir, hein ? Alors elle va dormir avec moi dans la chambre à moi !". 

 

"Maman ?". Oui.

"T'as acheté des pantalons ? Dis donc ! Il faut que t'en achètes. Faut pas oublier. Elle en a besoin !".

 

Un soir, je suis allé voir sur internet si je trouvais des photos de l'orphelinat de Lilie-Rose pour me rendre compte de son environnement. Une vidéo m'a interpellé. On y voyait une dizaine de bébés allongés par terre sur une natte avec deux nounous qui les surveillaient. Gaston dessinait près de moi et les bruits des bébés ont attiré son attention. Il s'est précipité dans mes bras pour voir ce que je regardais. Je lui ai expliqué que c'était l'orphelinat de Lilie-Rose. Il a regardé attentivement avec sa tête penchée sur le côté comme il sait bien le faire lorsqu'il réfléchit. Je m'attendais à une remarque de sa part. Cela n'a pas tardé :

"Maman ? Tous les bébés, là, ils ont pas de parents ?." Non mon chéri.

"Maman ? Lilie-Rose, maintenant, elle a un papa et une maman. C'est toi et papa. Et les bébés, là, bientôt, ils auront un papa et une maman !". Oui, mon chéri, tu as tout compris !

 

Un soir que je préparai le dîner, Gaston est arrivé dans la cuisine pour que je joue avec lui. Bien trop occupée à cuisiner, je lui ai proposé de commencer à regarder les cadeaux qu'il pourrait demander au Père Noël parce qu'il faudrait bientôt écrire la lettre au Père Noël. Je lui ai remis un catalogue de jouets et l'ai laissé découper ses jouets tranquillement au bout du plan de travail de la cuisine. Au bout d'un quart d'heure et voyant que mon plat pouvait cuire sans mon attention, je me suis dirigée vers Gaston pour voir un peu ce qu'il avait mis de côté comme jouets. Il avait découpé maladroitement un camion de pompiers Playmobil.

Ok.

Super.

Et, il avait découpé des poupées, une dinette, des ours en peluche et des jouets d'éveil pour bébé.

Un peu surprise, je lui ai dit que c'était bizarre ce qu'il avait découpé car c'était plutôt des jouets de bébé et de fille.

Il m'a répondu du tact au tact :

"Ah ! Mais maman, Lilie-Rose, elle peut pas faire sa liste. Elle est loin. Alors je fais sa liste pour le Père Noël !".

Ok, ok. Tu m'attends un instant mon chéri, maman revient dans 5 minutes...

 

Des fois quand nous demandons à Gaston de mettre la table, il met quatre couverts.

"Non ! Papa ! Touche pas ! C'est pour Lilie-Rose !".

 

Un jour, Gaston est allé chercher une chaise de la salle à manger pour la mettre à côté des trois tabourets de la cuisine.

Alban lui a dit : Mais qu'est-ce-que tu fais encore Gaston comme bêtise ? - "Mais papa, c'est pour Lilie-Rose. Elle a pas de chaise, là, voyons !"

 

Quelques fois, lorsque nous rentrons d'un dîner chez des amis ou au restaurant, Gaston s'exclame en chuchotant et en mettant la main devant sa bouche : "Oh ! Maman, papa ! On a oublié de dire qu'on avait une tite soeur ! C'est Lilie-Rose !".

 

Pour l'attente du père Noël, Gaston adore se plonger dans le catalogue Playmobil. Il pointe avec son doigt tout ce qu'il aime : "Je veux ça, et ça et ça. Ca ! J'aime pas ! Ca ! J'aime. Je veux ça, Père Noël, et ça".

A la fin du catalogue, il y a un château de princesse tout rose. A chaque fois qu'il arrive à cette page, il s'exclame tout bas :

"Ca ! C'est pour Lilie-Rose !".

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 18 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2012

Rédigé par Maison Joséphine

Publié dans #Ingrédients

Repost 0