Retour au point de départ !

Publié le 20 Juillet 2013

ho chi minh

Bonjour !

Ca y est ! Nous voici revenus à Ho Chi Minh !

Nous sommes partis à 8 h 30 de Phan Thiet et nous n'avons pas pu mettre moins de 6 heures pour arriver à Ho Chi Minh.

Un petit pincement au coeur tout de même en quittant ce resort où nous avons bien profité de la mer, du soleil, des piscines et du SPA.  C'est un peu bizarre de quitter ce lieu où nous avons fait connaissance avec notre fille, Lilie-Rose, et où nous ne reviendrons sans aucun doute jamais de notre plein-gré. Ce sont nos enfants qui peuvent nous demander d'y retourner désormais.

Un voyage très animé aussi bien dans le mini-bus que dehors. Les routes ne sont pas très bonnes et le mini-bus roule très lentement (60 à 70 km/h et moins de 50 km/h dans les villages que nous traversons. A l'intérieur, les enfants se sont relayés en pleurs et cris. Ce qui est bien normal puisque nous les changeons à nouveau de lieu. Les conducteurs sont un peu fous sur les routes : on roule à droite, à gauche, on invente une nouvelle voie de droite sur le bas côté, on double juste devant une autre voiture... Que d'animations pour les yeux ! En même temps, cela occupe ! Nous avons même vu une oie sur la route ! Oui, une oie ! Je ne sais pas encore si elle a voulu se suicider ou bien si elle voulait absolument qu'on l'adopte mais elle était là au milieu de la route, les ailes déployées. Nous avons fermé les yeux puis en les rouvrant et en nous renournant, nous nous sommes aperçus qu'elle était toujours vivante. Ouf !!

A l'entrée de Ho Chi Minh, un magnifique et gigantesque bouchon autoroutier nous attendait pendant plus d'une heure, nous rappelant un peu Paris mais en plus fou ! Ici, c'est à celui qui va le plus pousser l'autre pour faire passer sa voiture. C'est à celui qui va créer une nouvelle route sur la droite ou la gauche le plus vite possible pour doubler tout le monde et se rabattre très vite ! Et bien entendu, entre temps, vous voyez des vietnamiens qui essaient de traverser ces routes ! Je pense que je ne serais pas capable de conduire dans de telles conditions (ou bien avec un tank peut-être !). Tout cela dans un joyeux tintamarre de klaxons et dans la pollution des pots d'échappements.

Nous avons vite appelé notre chauffeur Jean-Claude.

PARCE QUE !

Jean-Claude, on ne pouvait pas trop lui parler parce qu'il ne parlait pas anglais et encore moins français. Alors, pour nous occuper, nous avons inventé une vie à Jean-Claude...

Les vietnamiens parlent très forts et très vite au téléphone. Du coup, nous en déduisons souvent que Jean-Claude est en colère par ce que nos enfants font beaucoup de bruits et parce que nous sommes pénibles à lui faire faire plein de détours dans Ho Chi Minh...

Nous avions rendez-vous à notre ancien hôtel avec l'assistante de Madame Tuyet pour récupérer les billets nous permettant de récupérer les passeports de nos enfants respectifs : Lilie-Rose et Kim, le fils de Fanny et Bruno.

Nous partons ensuite au bureau de l'immigration pour récupérer les passeports sous le regard plein de repproches de Jean-Claude.

Les papas, Alban et Bruno, partent vite tels les héros de Pékin Express avec une mission : récupérer les passeports.

Ils reviennent quelques minutes plus tard avec les fameux passeports sous les applaudissements des mamans et les yeux médusés des enfants... Kim et Lilie-Rose peuvent quitter le Vietnam !

Direction l'Ambassade de France pour apposer le Visa : deuxième mission Pékin Express.

Nous ouvrons la porte du mini-bus en décomptant : Allez !!! Allez !!!

Malheureusement, les papas ont échoué !

Ils reviennent bredouilles !

Cafouillage de l'administration française, week-end qui s'annonce, pas assez de courbettes de la part des papas (pourtant Bruno a bien dit à la dame de l'Ambassade qu'elle avait une nouvelle coupe de cheveux et que cela lui allait bien !) ? ... Non, pas du tout ! Apparemment, l'effectif n'étant pas assez important, il leur est impossible d'imprimer les visas (pourtant accordés). Merci de revenir lundi à 14 heures... 

Ok.

Nous indiquons à Jean-Claude notre nouvelle destination : l'appart-hôtel Riverside dans le quartier 2.

Au bout de 10 minutes, les téléphones des papas sonnent. C'est l'Ambassade de France.

Finalement, ils peuvent apposer les visas. Nous pouvons revenir. La patience de Jean-Claude étant mise à rude épreuve, nous préférons revenir plus tard à l'Ambassade. Rendez-vous est pris pour lundi à 8 h 45 (enfin, pour les papas...).

Jean-Claude nous amène devant un grand hôtel.

Euh...

C'est pas celui-là, Jean-Claude...

Nous repartons dans un très joli quartier qui fait penser à un quartier un peu bohème. Un village dans la ville. Les rues sont plus étroites. Il y a moins de voitures, de vélos et de mobylettes. Tout est accueillant. Au milieu des cabanes et boutiques, de jolies et imposantes maisons font penser que c'est un quartier aisé. Nous arrivons devant l'école internationale de Ho Chi Minh et rentrons ensuite dans le RIVERSIDE. La propriété est entièrement close et des gardes se tiennent à l'entrée. Plusieurs immeubles très jolis nous font face. Un joli jardin fleuri, un terrain de tennis, une belle piscine, des jeux pour enfants, un parc pour promener les chiens, un salon de thé, une épicerie, un restaurant, un bar, une salle de gym...

En gros, tout ce qu'il faut pour se sentir comme à la Maison. Tout ce dont nous avions besoin ! Merci Bruno et Fanny de nous avoir déniché ce bon plan dont je vous reparlerais à mon retour en France car c'est vraiment bien pour les adoptants.

Nous nous installons dans nos appartements respectifs. 

Nous sommes dans un spacieux appartement avec 2 chambres, 2 salles de bains (ainsi Manou a son indépendance), une cuisine et un grand salon. Nous demandons un lit bébé pour Lilie-Rose et il nous est amené dans la demie-heure. Nous nous installons et partons à la découverte du Riverside en commençant par nous désaltérer à la terrasse du bar qui se trouve en bordure de la rivière Saïgon. 

Le lieu est tellement paisible et relaxant.

Nous restons plus d'une heure et demie à regarder les bâteaux passer avec les enfants en sirrotant notre boisson.

Je me suis dit que si j'avais connu cet endroit avant, je ne serais pas allée à Phan Thiet pour perturber les enfants avec 2 jours de voyage puisqu'à Riverside on a vraiment tout ainsi que la quiétude tout en restant près du centre-ville qui est à 15 minutes en taxi. Lilie-Rose semble plus sereine ce soir-là. La transformation continue d'opérer. Elle alterne les bras de papa, de Manou, de maman et même de Fanny qui nous a rejoint avec Bruno et Kim pour le dîner. Nous passons une déicieuse soirée en terrasse en arrosant nos plats de rosé bien mérité et en nous donnant rendez-vous le lendemain pour aller faire les courses.

Demain, nous reprenons une vie de famille avec des repas à gérer, un appartement à tenir ! La vraie vie quoi ! Et une excellente transition avant que Lilie-Rose affronte celle qui l'attend en France !

En parlant de Lilie-Rose, elle a mangé son premier plat préparé avec des petits morceaux de légumes et de poissons. Les quantités restent minimes mais nous voyons bien qu'elle aime manger même si elle est vite calée. Une jolie avancée !

Bonne journée !

A demain avec le plein de photos d'ici !

Bizzz

 

 

Rédigé par Sophie DOURRET

Publié dans #L'aventure de l'adoption au Vietnam

Repost 0
Commenter cet article

Karine D. 22/07/2013 21:02

Pas très sympathique l'ambassade... Et ba dis donc que d'aventure sur les routes :-)
Bis

Joséphine 23/07/2013 10:35



Oui c'est une vraie aventure humaine ! Bizzz



Julia T 21/07/2013 15:11

C'est un grand bonheur de te lire à chaque jour! Les progrès de Lilie-Rose sont magiques j'imagine pour vous! Elle a de la chance cette petite d'être "tombée" dans votre famille! Bises ma belle du
Québec

Joséphine 22/07/2013 09:05



Merci Julia ! Tout se passe bien pour elle et c'est magique à vivre ! C'est nous qui avons de la chance d'avoir notre petite princesse tu sais ! Bizzz



A table les garçons !!! 20/07/2013 23:08

Bon de jolies avancées ;) bizz

Joséphine 21/07/2013 10:21



On tient le bon bout !!!



Michèle 20/07/2013 17:23

Retour au point de départ oui!! Mais que de progrès a fait Lilie-Rose en quelques jours c'est stupéfiant!!
Bonjour à Jean-Claude si tu le rencontre
Gros bisous

Joséphine 21/07/2013 10:19



Ok pour le bonjour à Jean-Claude si on le recroise ! Gros bisous Michèle !



Daphné 20/07/2013 16:35

Quelle organisation une adoption. Chapeau pour votre patience et votre determination. Et ravie de voir que Lilie-Rose mange mieux ^^ Bises

Joséphine 21/07/2013 10:19



Oui, il faut rester zen surtout !!!! Bizzz